Solidaires, Unitaires et Démocratiques

Décembre 2009

JOURPEST

L’autre journal des postières et postiers du Val d’oise.

N°7            DECEMBRE 2009

SOMMAIRE

 

Edito

 

Page 1 : Projet encadrant à la petite DOTC

 - A.G.R

Page 2 :

 

 - Herblay PPDC en lutte

 

 - FA  le point sur le 95

 

Page 3 :

 

- De qui se moque t’on a l’Enseigne

 

- SUD 1  -  La Poste 0

 

Page 4 :

 

- Clash a Cergy CDIS

 

- Modulation du temps de travail à l’Enseigne

 

Bulletin d’adhésion

 

 

EDITO

 

 

 

DOTC : Cadres et cadres sup, après le projet « STRUCTURES », le projet « ENCADRANTS » !

 

Et de deux !

Chaque année, le Père Noël nous apporte son lot de cadeaux empoisonnés ! Non pas des « joujoux par milliers » mais des suppressions d’emplois par dizaines dans notre département et des conditions de travail qui se dégradent de projet en projet.

Des collègues sont mis sur la touche sans ménagement !

Les cadres et cadres sup relativement épargnés par les réorganisations jusqu’à ces derniers temps deviennent la cible de la Direction du Courrier.

Ainsi dans le Val d’Oise, de 25 Directeurs d’Etablissement, nous passons à 13.

Treize à qui on a fait croire qu’ils étaient les meilleurs mais auxquels on va vite demander des résultats et des comptes !

Bonjour l’ambiance dans les services !

Ces différentes restructurations ont pour but de casser notre outil de travail, casser la solidarité dans les équipes en individualisant les carrières, culpabiliser les personnels en leur décrivant un scénario catastrophe tant sur la santé économique de La Poste que sur son avenir.

Le résultat est toujours plus de stress à travers des conditions de travail toujours plus pénibles en raison d’organisations toujours plus tendues.

STOP ! IL FAUT QUE ÇA CESSE !

TOUS ENSEMBLE nous arrêterons cette machine infernale comme on a arrêté notre DOTC cet été !

Ne laissons pas s’étioler notre force qui est celle de la SOLIDARITE !

C’est ENSEMBLE que nous gagnerons !

 

Antillais Guyanais Réunionnais, en cette période de fin d’année : « réveillon »-nous !

 

Malgré nos revendications (congés bonifiés et billet d’avion pour tous les contractuels, prime ultramarine) la Direction de La Poste reste sourde sur la situation des AGR qui continue à se dégrader.

En effet, avec les bas salaires, il devient de plus en plus difficile à un agent originaire des DOM-TOM de rendre visite à sa famille.

Ainsi, le syndicat SUD demande à La Poste, comme dans tout le secteur public, de respecter le principe de continuité territoriale.

Avec SUD, tous les agents des DOM-TOM doivent combattre cette inégalité territoriale !

 

CONTACTEZ SUD ET REVENDIQUONS ENSEMBLE POUR NOS DROITS !

 

 

PPDC HERBLAY / PDC CORMEILLES EN PARISIS

 

La nouvelle réorganisation de la PPDC (une de plus) sera mis en place le 18 janvier 2010 avec son lot de suppression d’emploi.

 

En regroupant les deux centres La Poste supprime par la même occasion 17 emplois dont deux CDD et pour justifier cela elle a une nouvelle fois trouvé une baisse de trafic.

Pour rappel à la réorganisation il y a deux ans avec l’arriver de la MTP La Poste avait retirée du trafic au CTC de PONTOISE (-10 emplois et -6 emplois réparti sur plusieurs bureaux) et aujourd’hui avec la nouvelle réorganisation La Poste transfert de nouveau le trafic quel avais retiré au CTC sur la PIC en ayant par cette opération gagner 16 emplois.

La PPDC d’Herblay et la PDC de Cormeilles en Parisis sont en grève sur une semaine, le lundi pour les fonctionnaires et une heure par jour pour les contractuels.

 

 

FACTEUR D’AVENIR : FINIE LA COMEDIE !

 

A l’heure des dernières mises en place du néfaste projet sur notre département (Ermont, Osny, Gonesse), le bilan est sans appel :

 Eau et gaz à tous les étages !

Le projet qui nous a été vendu comme un programme d’amélioration des conditions de travail n’était qu’un subterfuge de communiquant.

Souvenez-vous de ce que disait le volet organisationnel :

« ce programme ne prévoit pas d’auto-remplacement, il ne saurait en outre, être assimilé à la marguerite ».

Aujourd’hui, la notion de sécabilité supplante le mode de remplacement qui avait été acté :

- recours au facteur volant

- recours au facteur qualité

- recours à des moyens définis dans le cadre de l’enveloppe Force de Travail attribuée à chaque établissement sur la base de la recherche du volontariat.

 

Dans les bureaux, force est de constater que de nombreuses équipes se retrouvent en partageable toute la semaine durant des périodes dites fortes, soit :

-          pour raison d’absence inopinée : c’est en fait l’auto-remplacement bien souvent d’un collègue en congé maladie pour la semaine !

-          pour obtenir son week-end : l’autonomie de l’équipe tant vantée et sa capacité à faciliter la prise de congé notamment sur le samedi, cher aux facteurs, n’est qu’un simple chantage : « je te donne ton samedi si les copains de ton équipe acceptent de faire la sécable ». C’est ainsi que les facteurs terminent la semaine sur les chapeaux de roue avec 30 à 40 minutes de travail supplémentaire sur une journée de travail particulièrement chargée.

     

Face aux conditions de travail qui se dégradent, aux dépassements d’horaires qui touchent de plus en plus de tournées et au forcing que nous subissons pour nous adapter aux nouvelles cadences de travail, les facteurs du 95 sont épuisés et la colère est grandissante.

 

Face à la protestation des facteurs, la « boîte » s’obstine à ne rien lâcher et les audiences locales se concluent en une phrase :

  « il n’est pas en mon pouvoir de répondre à vos revendications »

 

Le mécontentement se propage sur de nombreux sites : Argenteuil, l’Isle-Adam, Herblay.

 De nouvelles formes de lutte sont à l’œuvre et mettent en difficulté notre DOTC :

-C’est le respect des horaires de début et de fin service décidé collectivement en HMI.

-C’est également la grève des débuts ou des fins de semaine pour les fonctionnaires conjuguée avec la grève de 59 minutes des collègues ACO tout au long de la semaine et sur une tranche horaire pénalisant le trafic courrier.

 

Nous devons donc rentrer en RESISTANCE sur le long terme pour contourner la stratégie de la « boîte » visant à nous épuiser financièrement et moralement.

ENSEMBLE, nous pouvons contrer la « boîte » en s’y mettant à plusieurs bureaux !

Adoptons notre outil de lutte, judicieusement et déposons des HMI réglementaires sur tous les centres pour nous ORGANISER .

 

 

"--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bulletin d’adhésion

 à renvoyer dans une enveloppe non affranchie à

 

SUD POSTAUX 95       17 rue veuve Quatremain 95650 Boissy l’Aillerie

 

NOM :

Grade :

Prénom :

Salaire brut ou Indice :

Adresse :

Etablissement :

Activité ou fonction:

Date de naissance :

Direction :

Type de contrat :

 

Date et lieu:

Signature :

 

Solidaires, Unitaires et Démocratiques

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×