Solidaires, Unitaires et Démocratiques

Décembre 2009

Solidaires, unitaires et démocratiques

La Voix du Sud

Journal de la section SUD de Pontoise CTC

Compte-rendu d’audience du jeudi 10 décembre 2009

Mise en place de la PIC et ses modalités

Après la signature, comme prévu, de l’accompagnement social au « Rabbé » par les fidèles collaborateurs de la Poste,  nous en sommes à la phase « embauche du personnel ».

Début janvier premier couperet : une fois les questionnaires dépouillés et notre « compétence » établie, nous recevrons au début de l’année 2010 une proposition de poste. La liste des agents retenus, avec leurs horaires, sera affichée. Si vous êtes retenus sur vos choix, c’est OK.

Un deuxième couperet : pour ceux qui n’auront pas rempli le questionnaire ou ceux qui n’auront fait qu’un choix (non retenu) ou enfin pour ceux dont les choix ne seront pas acceptés, il y aura aussi une proposition. Ce sera éventuellement une  proposition « en attente » qui pourra devenir une proposition sur la PIC.

Un suspense qui peu durer : comme les agents du centre ont jusqu’en avril pour faire valoir « leur projet » à l’extérieur de la PIC (retraite, démission, mutation..), il se peut que tout le monde trouve une place sur la PIC. Sinon ce sera une « proposition » en dehors du Centre si les effectifs prévisibles (les agents présents au 5 avril et ceux qui doivent partir) sont « excédentaires ».

Mme Rabbé s’est voulue optimiste et pourtant : nous sommes officiellement 319 agents en décembre. En décomptant les CLM/ CLD, les agents encore comptabilisés mais déjà partis (mutations « à l’essai »),  les départs à la retraites et les démissions, nous n’en sommes pas encore au 280 agents souhaités.

En conséquence le troisième couperet est toujours un risque d’actualité ! Aucun agent ne doit être exclu de la PIC ! Le reclassement officiel continu jusque fin 2011, il n’y a donc pas d’impératif immédiat d’autant que la Poste doit faire de nouvelles annonces le 17 décembre sur les mesures d’âge .

Les chefs sur leur poste ! Ils seront quant à eux fixés sur leur sort lundi 14 décembre. Nous savons que d’ores et déjà une partie d’entre eux prendra des postes à l’exploitation (en 2-3), ce qui pénalise les agents d’exécution, car moins de postes offerts. Nous demandons que ces chefs soient décomptés à part.

Nous avons aussi abordé la question de la planification des congés de printemps qui posent problème.

A suivre donc !

 

Fêtes de fin d’année

En gros les mêmes compensations et les mêmes horaires que l’année précédente, une note sera affichée.

Régime de travail :

Fermeture du centre les 24 et 31 avec pour les nuits des retraits de 4 heures

Jeudi : départs anticipés et horaires décalés pour les brigades de jour

Pour le samedi : départs anticipés pour les services d’après-midi et une compensation équivalente pour les brigades du matin.

 

Grève des fins de semaines :

La section SUD s’est prononcée pour la continuation et la Fédération SUD se déterminera début février. Il y a sur cette grève qui perdure, une véritable motivation liée à un profond malaise au travail reflet du management, des restructurations, d’horaires de plus en plus durs et très mal supportés par le personnel. Donc les préavis sont toujours déposés ! Mais la question se pose au-delà, de transformer ce ras le bol en mouvement revendicatif….

 

 

 

Solidaires, Unitaires et Démocratiques

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site